• C'est ici! Situation du bivouac
  • Réservez votre séjour Tarifs et dispos
  1. Home
  2. »
  3. Camping
  4. »
  5. L’impact du greenwashing sur le tourisme de nature: l’exemple d’Ushuaia Villages

L’impact du greenwashing sur le tourisme de nature: l’exemple d’Ushuaia Villages

Confrontés à la popularité grandissante des campings nature, les grands groupes misent désormais eux aussi sur cette proposition transformant alors les valeurs écologiques en concept marketing. Ushuaia Villages est le dernier exemple en date. Cet article examine l’impact écologique et le modèle économique des campings sous l’influence du greenwashing. Il vise à encourager les futurs vacanciers à choisir judicieusement leur destination de vacances, en privilégiant des campings véritablement indépendants et engagés sincèrement dans le respect de l’environnement.

Greenwashing dans l’industrie du tourisme de nature

Le plus souvent lorsque vous recherchez un camping nature pour passer vos prochaines vacances, vous vous retrouvez désemparés face aux résultats de recherche. Normal, ce mot clé “camping nature” a le vent en poupe sur internet et tout le monde, des chaînes de camping aux annuaires de recherche, s’est lancé dans la course au référencement.

L'industrie du camping en France

Globalement, le camping en France est un marché en plein essor. L’indépendance des petits est alors bien souvent mise à mal par la force de frappe des grands groupes.

En effet, inspirés des villages de vacances, les campings clubs n’ont eu de cesse de s’agrandir, se développer et d’investir massivement dans des infrastructures pour monter toujours plus en gamme (parcs aquatiques démesurés, mobil home très haut de gamme…). La qualité est au rendez-vous pour les familles qui sont avant tout en recherche de confort et d’animations grand public, mais au détriment des espaces naturels, des questions écologiques et du modèle économique de l’entreprise qui vous accueille.

Car ne nous y trompons pas, des Ushuaia Villages, Sandaya, Flower et autres Campings.Luxe, nous avons toujours affaire à des licences de marques gérées par des groupes ou des fonds d’investissements.

Le camping nature dans la vaste étendue d’une offre mensongère

Les premières pages internet que référence Google lorsqu’on tape “camping nature” sont des sites de chaînes, de grands groupes ou encore des annuaires supposément spécialisés vous vantant les mérites d’une nature reposante pour des vacances ressourçantes et écologiques.

Sauf que… passés la phrase d’accroche et le visuel persuasif, on vous propose généralement un séjour dans un mobil-home accolé à un autre mobil home au bord d’une piscine chlorée.

Comme il en est question dans notre article sur le camping nature, des vacances dans un hébergement climatisé sur un site bitumé où la nature se retrouve cantonnée à des haies bien taillées ne sont pas vraiment des vacances écologiques

La nature est bien évidemment au cœur du propos mais il est important de regarder aussi comment s’organise le camping qui vous accueille. Quelles sont les valeurs et les convictions qui s’en dégagent? Est-il encore indépendant? Que reste-t-il passée la couche de vernis vert que l’on vous vend sur la brochure commerciale?

Le camping nature face au défi de son indépendance

Après avoir raflé le marché du camping classique et du camping club, ces grosses chaînes mettent désormais la main sur un marché porteur, celui des campings nature et/ou écologiques. Longtemps perçu comme un marché de niche, le camping nature est désormais à la mode. Les grands groupes et les investisseurs l’ont bien compris et ne souhaitent pas passer à côté.


Mais quel est l’intérêt, pour nous petit camping indépendant, d’intégrer un groupe ou une chaîne qui standardise et rend semblable tous les sites à grands renforts de publicité et de marketing agressif?

La stratégie d'Ushuaïa Villages : du marketing agressif au greenwashing

Le greenwashing dans le domaine du camping est un sujet d’actualité important qui a des répercussions fortes tant sur les campeurs, trompés sur ce qu’ils pensent louer le temps de leurs vacances, que sur l’environnement.


Aujourd’hui, il est de notoriété publique que certaines entreprises sous couvert d’écologie vantent exagérément, voire mensongèrement, les mérites de leurs produits ou services. Il sera alors question d’éco-responsabilité, de durabilité ou encore de préservation des écosystèmes. L’important pour ces grands groupes étant de faire toujours plus de chiffre pour attirer de nouveaux consommateurs, y compris ceux qui sont soucieux de l’environnement.


Ce phénomène assez récent peut être particulièrement délétère dans le tourisme et le camping nature, en particulier. Il est important que les consommateurs soient conscients des tactiques de greenwashing et qu’ils se posent des questions sur l’impact environnemental des produits et services proposés dans ces campings pour s’assurer qu’ils font des choix durables.

Le cas Ushuaia Villages

Nous avons récemment été contactés par Ushuaia Village, rattaché au groupe TF1, pour intégrer leur « nouveau réseau de camping dédié à 100% à la nature ». En tant que professionnels du secteur engagés dans la préservation de l’environnement, nous saluons toute initiative en faveur d’un tourisme durable. Toutefois, à y regarder de plus près, nous n’avons pas pu nous empêcher de rire jaune. Le groupe TF1 qui après avoir lancé la licence de marque Camping Paradis (de la série du même nom) promeut aujourd’hui Ushuaïa Villages comme une offre de tourisme durable et responsable, si ça c’est pas du greenwashing!

Derrière Ushuaïa Villages, le groupe TF1

Ushuaia Village est donc la seconde chaîne de camping lancée par TF1. Comme Camping Paradis, il s’agit de s’appuyer sur la renommée d’une série, ou d’une d’une marque, pour aller plus loin et développer un nouveau concept de camping. Connu de tous: du programme TV à la chaîne de télévision thématique en passant par des produits comme le gel douche, tous les Français connaissent Ushuaia.

Il est donc question ici pour TF1 de s’appuyer sur la notoriété de la marque et des connotations “nature” et “protection de la planète” qu’elle véhicule pour vendre toujours plus et faire croire à un tourisme durable.

Le manifeste d'Ushuaia Villages: entre idéalisme et réalité commerciale

L’homme est né nomade et la planète est son échelle. Mais cette nature est aujourd’hui contrariée par le progrès technologique qui nous pousse à tout faire venir à nous, à gagner du temps sur le temps, à maîtriser les éléments, et ce souvent au risque de dénaturer notre environnement”. Tel est le manifeste de TF1 pour nous faire adhérer à sa nouvelle marque. N’avez-vous pas là l’impression d’une vaste plaisanterie?

Dans la brochure commerciale qui nous a été envoyée, il est question de partage de valeurs, d’harmonie avec les 4 éléments, d’éveil des sens, de préservation de la nature… Mais tout repose sur le fait qu’Ushuaïa soit une “marque iconique avec un imaginaire fort”. D’ailleurs, il ne paraît pas antinomique pour le groupe de faire cohabiter l’univers festif et ultra consommateur de Camping Paradis avec Ushuaïa Villages, les considérant même comme “complémentaires”.

Pour ne rien vous cacher, ce qui nous a le plus sidéré c’est de se faire démarcher par une société mercantile nous prônant des valeurs que nous défendons depuis plus de 10 ans. Nous y avons trouvé tout l’argumentaire de Bivouac nature. Il est donc question de lieux favorisant la reconnexion avec la nature (“Des hommes et des lieux”), d’espaces de rencontres et de découvertes, d’expériences sensorielles humaines et d’écologie bien évidemment!

Ushuaïa Villages : stratégie de marque et paradoxe écologique

Aux professionnels du tourisme, gérants de camping, on nous vend une indépendance moyennant une uniformisation visuelle et commerciale des sites adhérents, mais aussi en payant un droit d’entrée, un droit d’utilisation et un pourcentage sur le chiffre d’affaires. Adieu l’indépendance et nos libertés de choix!

Aux consommateurs, futurs vacanciers en quête d’un séjour respectant des valeurs écologiques, on vend des vacances qui récupèrent tous les codes de l’écotourisme, mais dont seul les bénéfices pécuniers comptent réellement.

Car la seule question à se poser est: Qu’est-ce que TF1 Licensing gagne à promouvoir l’écotourisme si ce n’est à en tirer profit financièrement?

Il est donc question ici pour TF1 de s’appuyer sur la notoriété de la marque et des connotations “nature” et “protection de la planète” qu’elle véhicule pour vendre toujours plus et faire croire à un tourisme durable.

Vers une pratique plus authentique du tourisme de nature

Pour une petite structure, il n’est pas toujours simple d’être visible sur internet. Google sélectionne ses annonceurs par un jeu d’enchères. Il suffit donc d’investir sur des mots clés pour pouvoir gagner une visibilité et donc une notoriété. Plus vous pouvez dépenser de l’argent plus vous êtes visibles. Il vous suffit de communiquer avec les bons mots clés et d’acheter ensuite vos espaces de pub Google, Facebook et autres…

Alors, sachez que vous, consommateurs, vacanciers en quête d’idéal, vous avez le choix! Vous êtes les premiers concernés lorsque vous recherchez une destination de vacances. Osez la différence et tentez l’expérience d’un camping au plus proche de la nature et de vos convictions. Regardez s’il s’agit d’un groupe ou d’un petit indépendant, cherchez à savoir où part l’argent que vous déboursez afin de prendre une décision éclairée pour des vacances nature et durables. L’importance d’un choix éclairé est primordial et permettra d’aller vers une pratique plus authentique du tourisme de nature.

De notre côté, pour plus de transparence, vous pouvez découvrir notre histoire et ainsi comprendre notre démarche à travers notre parcours et nos passions.

Hello! Nous c'est  Anna & Johan
Hello! Nous c'est Anna & Johan

En 2014, on s'est lancé et on a créé le camping de nos rêves: Bivouac nature. Ici, on vous partage nos inspirations, notre quotidien et nos aventures en Cévennes.
Car ce que nous aimons le plus que tout dans notre job, c'est vous partager nos bons plans ;-)

parc national des cévennes
Région Occitanie

Bivouac nature

Lieu dit Grausse 30270 Saint Jean du Gard – France

Menu

CAMPING

ACTIVITES

Bivouac nature est ouvert du 27 mars au 23 septembre 2021.

CABANE

SAFARI

CANADIENNE

Bivouac nature est ouvert du 27 mars au 23 septembre 2021.